elearning, apprentissage, vidéo

Natives Apps et Digital Natives



Native AppsVia la technologie on confronte “natives apps et digital Immigrant” pour faire remarquer un creuset de générations. Les natives apps sont dans la main des digital natifs, ceux nés dans le numérique. Les natives apps modifient la stratégie elearning.

Natives apps pour des digitals natives?

Lorsque Apple a introduit l’App Store, la notion de “native” l’a accompagné. L’App Store utilisée pour télécharger des applications. Ce sont “des applications natives apps mobiles”. Une application native est une application mobile qui est développée spécifiquement pour des systèmes d’exploitation, utilisée par les smartphones et tablettes (iOS, Android, Windows Phone etc.).

Les Digital natives (Les natifs numériques en français), représentent la génération très portée sur la technologie, parce qu’ils ont grandi dans l’environnement des ordinateurs, de l’Internet, des téléphones mobiles, des baladeurs MP3, de l’ Ipod, experts en chat et SMS. On les différencie de la génération non née dans du numérique, celle qu’on appelle digital immigrant. Je ne fais que reprendre des termes communément utilisés

L’équipement technologique explose. Consoles, PDA, tablettes, netbooks: pour certains nés dedans, cela fait partie du quotidien, pour d’autres, à  savoir les digital immigrants, il faut s’accrocher. Cela va trop vite dans les habitudes (Internet, courrier, électronique,  lecteur DVD,   Blu-ray, utilisation des jeux, trop, les réseaux sociaux; etc.)

Natives Apps pour Elearning

Dans le milieu marketing, dans l’entreprise, dans l’éducation, etc., les enjeux de la technologie modifient la stratégie de communication. Les effets s’en ressentent au niveau de l’approche avec le public. La demande et l’offre de l’apprentissage à distance sont modifiées.

L’elearning c’est de l’apprentissage à distance, via le web c’est une connexion de n’importe quel endroit, mais avec le m-learning (l’apprentissage mobile), l’elearning explose.

D’une part au niveau de la demande, on utilise de plus en plus les tablettes, les smartphones. Les heures dépensées sur ces appareils dépassent souvent celles que l’on dépense sur les ordinateurs. Pas par caprice mais parce que ces appareils ont une utilisation aisé et une mobilité extrême. Ici, je ne pense pas que les générations soient en cause. Mais on semble penser que le digital native préfère des vidéos sur le web à de l’enseignement sérieux, je pense que le digital Immigrant le préfère autant. Mais la question n’est pas là. L’e-elarning quelque soit sa représentation (podcast, screencast, webex, etc.) s’appuie sur un support de base ou une formation de base.

D’autre part, l’offre de l’apprentissage à distance se généralise aussi en gagnant les plateformes mobiles. Mais les applications Natives Apps ou WebApps (applications web fonctionnant via un navigateur, accessibles par le Web), sont elles aujourd’hui assez pédagogiques, pertinentes ?

Le contenu elearning dévéloppé sur des ordinateurs, ensuite développé sur des mobiles change t-il ? Ou alors ce n’est pas le cas, car il n’ya que la plateforme qui change ? dans tous les cas, y aurait-t-il d’autres paramètres à prendre en compte? Tel qu’avec la multiplication des plateformes mobiles (Windows Mobile, iPhone, Android, BlackBerry, etc.), on devine le problème de compatibilité des applications d’un mobile à un autre (plutôt portabilité), et bien d’autres…

Mais cet article ne s’aventurera pas dans cette parenthèse ;-) prochainement…

 

 Elearning pour le digital native

 

Lorsque l’on observe le marché, les applications e-learning sont plutôt orientées pour toutes les générations.

La moyenne trouve que les technologies mobiles sont de plus en plus adaptées à la nouvelle génération d’apprenants (digital natives). Ca sera toujours le cas dans les 2 sens : les formateurs s’adaptent aussi à la multiplication des Natives Apps, qui permettent positivement d’avoir d’autres moyens de communications efficaces (tableau blanc numériques, web séminaire, podcasting, etc.) Et les digital immigrants très habitués aux courriers, fax, etc.) choisissent leurs voies : rester conservateurs (gestion de l’imprimante, courrier, impression du mail, utiliser le numérique le moins possible :« comment faisait-on avant, on en a pas forcément besoin ? »), se disent-ils/

C’est aux concepteurs de prévoir également du blended learning dans les natives apps. Un condensé d’outils technologiques qui préserve la pédagogie sous une forme d’apprentissage formel et informel.

Ne pas surestimer les natives apps

Les applications e-learning contiennent des modules de collaboration de groupe, de chat, etc., parce que les jeunes les manipulent quotidiennement en se retrouvant dans un environnement qui leur est tellement familier. Mais en même temps pour n’importe quel type de public, les modules de collaboration sont importants pour les échanges sociaux lors d’un apprentissage à distance, de l’interactivité. Ce qui manque aux Moocs aujourd’hui (mais ça arrivera.. ;).

Les applications mobiles peuvent elles gérer cela. Les développements d’applications sont elles des applications « petites » dans le sens pas performantes ou non global parce qu’elles sont installées sur des appareils « petits » ? Un format plus petit assure t-ils la création d’environnements d’apprentissage pertinents et positifs pour les apprenants ?

Je ne parle pas ici des inconvénients de la technologie mobile. Il en existe certainement. Je soulève juste des questions. Des réponses seront apportées dans un prochain article.

Les Technologies mobiles ont apporté des avantages certains dans l’apprentissage e-learning, déjà il y a en 1er abord, une connectivité sans fil est facile et agréable.

 

Sources et partage :

http://www.ictnews.be/pdf/one-14/ONE_14_FR.pdf

http://www.levif.be/info/actualite/technologie/qui-sont-les-digital-natives/article-4000008661534.htm

______________________________________________________________

N’hésitez pas à émettre des commentaires ou à restez abonner aux derniers articles.

 

 

 

 

Free back-links utilising a twitter for wordpress plugin for your site.

5 Responses to “Natives Apps et Digital Natives”

  1. Merci pour votre article, j’y ai appris plein de nouvelles choses puisque la notion de native apps ne me parlait pas du tout.
    Quel est le lien de votre prochain article ? Merci d’avance.

RSS feed for comments on this post.

Leave a reply


*

CommentLuv badge