L’e-learning exploité par des solutions open source, LMS, MMS, WordPress, Saas ?

e-learning exploité parL’e-learning exploité par le marché des solutions depuis quatre ans est toujours en plein essor. Avec les MOOCs par ci, SPOCS par là, comment se décider ?…… Des créateurs de MOOC réfléchissent par exemple s’il est pertinent d’opter pour des solutions open source, LMS traditionnels, MMS (Mooc Management system), WordPress pour LMS, voire des modèles Saas, etc.

 

Note: Dans cet article je cible des solutions populaires de plus en plus adoptées sur le marché de l’earning indépendemment des Modèles ou plateformes elarning, ou des Types de logiciels elearning.

Mais au début de l’article, j’appuie sur les différents concepts, afin de bien faire la différence entre ce qu’on appelle plateformes, les différentes mode de logiciels et les différentes formations (asychrones et synchrones), impactant le type de logiciel elearning.

 

L’e-learning pour un public privé ou public massif ?

Essayez de faire de telle sorte que votre modèle soit le résultat du choix de votre solution elearning. L’e-learning exploité par telle plateforme ou telle autre devra être le choix obtenu à partir des fonctionnalités attendues de votre logiciel ou de votre solution. Ceci parce qu’en amont, il y a eu un cahier de charges dans lequel vous avez spécifié vos attentes, au moins celles de base :

  • la visibilité de la plate-forme : nombre de participants
  • les fonctionnalités indispensables et nécessaires à un déroulement de cours normal
  • l’hébergement de la plate-forme
  • des fonctionnalités permettant de suivre le parcours de l’apprenant
  • les questions de propriété intellectuelle, s’il y a lieu
  • les conditions d’accès au cours (cours accessibles à tous ou restreint à un groupe)
  • le partage de documents facile
  • Acquérir des crédits pour pouvoir suivre des cours éventuellement ?
  • des options disponibles à distribuer et vendre des cours en ligne
  • Créer du contenu pédagogique (documents, multimédia, quiz)
  • Stockage ou exportation des contenus pédagogiques, dans quel formats?
  • Délivrance personnalisée en fin de parcours de certificat, et des stages
  • Emission des rapports, gestion des catalogues
  • Fonctionnalités digital learning (facilitant les contenus de formations numériques, l’interactivité et l’utilisation des réseaux sociaux pour la collaboration et le partage d’informations)
  • Penser à choisir un standard e-learning (TIN CAN couvre plus de fonctionnalités que SCORM (tels que le déploiement hors-navigateur et sur mobile, suivi de l’apprentissage informel, etc.)
  • ………Bref, une solution offrant la commodité et la flexibilité

Votre modèle ressemblera au résultat d’une série de contraintes non définies à l’avance. Même l’e-learning exploité par des solutions performantes ne résoudra pas tout. Combien ne se sont pas retrouvés avec une solution qui ne répondaient pas à leurs besoins ?Résultat, du gaspillage financier pour en arriver à une solution finalement qui rejoint les tiroirs…

Un exemple : S’il s’agit d’une solution d’elearning sur une plateforme dont l’hébergeur alloue une plage de 1000 utilisateurs connectés ou une offre de « trafic illimité ». Savez-vous que c’est plutôt le nombre de connexions simultanées qui est important, pour pouvoir gérer les pics de connexion ? Sans avoir étudié les faisabilités, ou vous faire accompagner vous décidez de créer un Mooc. Un Mooc est à orienté vers un grand public. Mais vos accès sont limités à 100 utilisateurs. Déjà des lenteurs seront enregistrées. Certains ne pourront s’inscrire mais ne pas accéder à la solution. Et encore je n’entre pas en profondeur…

 

L’e-learning exploité par quels systèmes ou quels modèles :

  • Modèle traditionnel appelé mode licence, commercial : Un logiciel propriétaire : C’est un , logiciel non libre qui fait référence au fait que l’auteur garde le contrôle sur les droits de propriété et d’usage du logiciel. (comme Microsoft qui est propriétaire de windows).
  • Modèle libres, publiques ou gratuites:
  • les gratuiciels (freewares) : un gratuiciel est un logiciel gratuit propriétaire,
  • un logiciel libre se définit par les libertés accordées à l’utilisateur. Ces licences s’inspirent donc du même mécanisme, mais ne sont pas motivées par les mêmes aspirations d’équité. Ainsi elles peuvent par exemple interdire la modification ou l’utilisation dans certains contextes (commercial, militaire, nucléaire, politique, etc.).
  • l’open source : le logiciel libre, selon son initiateur, est un mouvement social, dont la réutilisation du code source est accordée
  • Modèle ASP, SaaS ou SaaS2: reposent sur une plate-forme internet capable de prendre en charge de multiples applications. Dans ces modèles, le logiciel n’est pas acheté mais plutôt payé sur une base annuelle ou mensuelle, en fonction du nombre d’utilisateurs ou d’autres critères d’utilisation. (Apres il y a des différences entre Saas et SaaS2). L’e-learning exploité par le modèle Saas apporte pas mal d’avantages sur les solutions elearning. SaaS2 également.

L’e-learning exploité par quels types de logiciels ?

Il existe plusieurs types de logiciels et progiciels elearning : catégorisé par des formations :

  • Synchrones : Toute formation en direct, en simultanée, telles qu’avec des progiciels de classe virtuelle, les visio conférences, le téléphone, le chat. Le résultat est obtenu en temps réel.
  • Asynchrones : recensent plus de formations impliquant des logiciels auteurs, des logiciels rapid learning ; le screencasting, les portfolios, les wikis, les blogs, les mails ou les forums. En bref, ils permettent des échanges décalés dans l’espace et dans le temps,

–          Vous devez donc recenser les types de logiciels, je vous renvoie vers mon article (type de logiciels elearning).

 

L’e-learning exploité par Open source

 

Pour l’open source on parlera des LMS Open sources.

Les LMS en open source très en vogue sont : MoodleLRNSakai, eFrontDokeos,et ATutor

Ils ont de nombreux avantages :

Les solutions open source sont des plates-formes dont le code est téléchargeable, et qu’il est donc possible d’installer sur un serveur local. Le logiciel open source est gratuit, le coût d’hébergement mensuel représente une poignée d’euros et les connaissances techniques sont réduites.

Il y a bien sûr des coûts de mise en œuvre pour un LMS Open source. Puisqu’il va falloir quand même adapter et modifier le produit pour répondre à des besoins spécifiques. Solution interactive, ces plateformes peuvent être mises à jour à chaque évolution du besoin, c’est un avantage non négligeable pour le suivi de la formation.

Les MOOCs publics, une forme de e-learning exploité par l’open source y trouvent une grande place dans les logiciels proposés. Ils peuvent supportés une forte exposition sur le web. Beaucoup sont des solutions sur lesquelles on a créé des MOOCs.

L’e-learning exploité par plusieurs types de solutions et toutes les news sont disponibles sur l’e-earning expo. http://www.e-learning-expo.com/

 

L’e-learning exploité par les LMS

Un Learning Management System est un outil permettant d’organiser des cours en ligne. Un LMS diffuse du contenu pédagogique. Bon nombre ont été conçus pour accueillir des nombres limités d’étudiants. Des MOOCs ne peuvent quasiment pas fonctionner sur des LMS traditionnels. Les SPOC et COOC réservés aux à des publics plus restreints, peuvent encore utiliser les LMS traditionnelles.

Le LMS reste relativement un Système traditionnel plutôt figé. L’adaptation et la modification d’une solution LMS pour répondre à des besoins spécifiques n’est pas évidente.

La feuille de route du fournisseur doit être en plus en phase avec la vision du LMS.

 

L’e-learning exploité par les MMS

On rencontre par contre des sociétés produisant des solutions LMS traditionnels qui peuvent s’adapter au format MOOC.

Blackboard Learn est le plus récent système de gestion de l’apprentissage à l’Université de Boston; il est utilisé dans des cours en ligne et hors-campus, des programmes de certificat, et des stages. Les étudiants peuvent accéder à des documents de cours à tout moment et depuis n’importe quel ordinateur avec une connexion Internet.

Blackboard (existe en « version MMS » (MOOC Management System) dans le cloud, sur le nom de CourseSites, plateforme accessible en 8 langues dont le français. La fondation Mozilla a d’ailleurs choisi cette plateforme pour délivrer son MOOC permanent sur les Open Badges.

 

L’e-learning exploité par les CMS

Pour des besoins de diffusion de documents pédagogiques, il est possible de construire sa propre plateforme d’e-formation en utilisant des CMS (Content Management System). Pour les applications pédagogiques, ils sont appelés LCMS (Learning Content Management Systems). De base, ces solutions présentent des fonctionnalités de structuration des contenus, de publication, de diffusion, de partage de documents, ainsi que des mises en place de forums et de FAQ. Le domaine e-learning exploité par les CMS est très en vogue.

Exemple de solution CMS : SPIP, Joomla!, WordPress, Drupal, Ils sont en général open source.

Joomla est le dauphin des solutions open sources gratuites de création de sites internet. Cet outil n’est pas manipulable par tout utilisateurs. Il faut des spécialistes. La mise en place d’une plateforme d’apprentissage est plus ardu que sur WordPress. Si vous n’êtes pas rebuté, alors Joomla peut se révéler un outil très performant à utiliser.

 

L’e-learning exploité par le plugin WordPress

Vous pouvez personnaliser votre site grâce à une bibliothèque de thèmes et d’extensions elearning.

L’e-learning exploité par WordPress pour LMS

WordPress présente l’avantage d’être gratuit et très fortement paramétrable tant sur les aspects graphiques que sur les aspects plus technique.

Bon nombre de thèmes WordPress existent aujourd’hui pour l’elearning. Je me rappelle avoir écrit un article sur cela à peine l’année dernière. Mais aujourd’hui il y a véritablement une avancée dans ce domaine ! Les plugins WordPress pour elearning permettent de créer simplement et rapidement une plateforme de cours en ligne.

Les grandes fonctionnalités des plugins LMS WordPress sont (liste non exhaustive) :

  • Module de création et de gestion des cours
  • Module de création et de gestion des quizz
  • Module d’inscription et de gestion des élèves
  • Module de suivi des évolutions des élèves
  • Module analytique : Il permet au formateur de suivre les progrès des élèves, individuellement. Il permet de valider la formation et d’attribuer des certificats de participation, ou des diplômes.
  • Votre choix de limite de contenu ou de son appartenance plugin. Certaines options comprennent …
  • Restreindre votre contenu pédagogique à un groupe privé
  • Adhésion
  • Paiement

Les projets WordPress pour exploiter une plateforme LMS démarrent sur des chapeaux de roue…Le contenu des cours créés donnent déjà la matière.

 

WordPress présentent souvent des soucis de sécurité mais apparemment il s’agit de versions antérieures. Pour les utilisateurs possédant des versions antérieures à la version 4.0.1, il est fortement recommandé de migrer vers une version supérieure à 4.0.1 rapidement.

Des plugins pour WordPress à tester :

  • Sensei de LMS de Woo Themes
  • WpCourseware
  • LearnDash : utilise la spécification technique TIN CANAPI
  • WPLMS – Learning Management System

TIN CAN API : La technologie leur permet d’étendre le contenu pédagogique à de l’informel, ce que SCORM n’apporte pas. Tous les contenus liés à de classe inversée, du présentiel, du e-learning, du quizz, partages, de l’utilisation des réseaux sociaux, les espaces collaboratif, etc. pourront être mixés. Toutes ces différentes données peuvent être tracées et exploitables pour lie parcours d’apprentissage. Pour en savoir plus…

 

L’e-learning exploité par Saas

Sous l’acronyme « SaaS » (Software as a service) se cache un nouveau mode de consommation de logiciels en services hébergés. Le client. accède à ce service par Internet.

L’e-learning exploité par le mode SaaS diffuse le LMS traditionnel sur une plateforme sur laquelle on ne paye pas de licence mais plutôt un abonnement. Le montant de la facture varie en fonction du nombre d’utilisateurs de la plateforme LMS. On parle de service personnalisé.

Les points forts des applications SaaS est de soulager les usagers des contraintes liées à l’hébergement et à la maintenance des applications en externalisant ces tâches. De plus, le mode SaaS appliqué au e-learning rencontre un franc succès auprès des services de formation. L’aspect «à la demande» est très apprécié car les usagers s’acquittent uniquement de ce qu’ils consomment et peuvent optimiser les coûts. On y gagne en souplesse, rapidité et engagement minimum.

Exemple de Solution elearning exploité en Mode Saas : DOCEBO, solution LMS dans le « Cloud » de Netopen.

Docebo LMS : Premier LMS en mode Cloud, vous permet de démarrer vos projets elearning très rapidement, sans aucun investissement matériel et avec une possibilité d’évolution illimitée.

Docebo LMS Cloud offre un très bon logiciel de plateformes elearning : compatibilité AICC Scorm et Tin-Can, catalogue de modules de formation intégré, multilingue. Les offres DOCEBO bénéficient d’une assistance illimitée 24H/24 et 7J/7. (http://www.netopen.fr/outils/lms-docebo )

L’e-learning exploité par des plateformes e-learning

 

(LCMS, LCMS (Learning Content Management System)

Ce sont des plateformes intégrées, incluant des fonctionnalités nécessaires pour gérer (concevoir, administrer et tutorer) un cours en ligne. Ce portail propose un répertoire de plateformes e-learning (LCMS LCMS (Learning Content Management System)Un LCMS est une plateforme e-learning associant un LMS (Learning management System) et un CMS (Content Management System). On en trouve en trois catégories:

  • plateformes open-source,
  • plateformes publiques ou gratuites,
  • plateformes commerciales.

Aujourd’hui, on trouve bien l’e-learning exploité par ces différents modes de logiciels.

 

Conclusion :

Les logiciels conçus peuvent être proposés selon 3 modes d’acquisition :

  • en achat de licence avec installation dans les locaux d’un client, d’un centre de formation ou chez un particulier à domicile.
  • en mode SaaS
  • open-source

Il semblerait d’après les études bosco que les utilisateurs choisissent de plus en plus des solutions en mode Saas. Le problème est que la plupart des solutions elearning existent plus en mode d’achat classique de licence. Dans tous les cas quelque soit la solution choisie, l’e-learning exploité par n’importe quelle plateforme utilisée devra coorespondre à votre cahier de charges.

_____________________________________

A R T I C L E S  L I E S :

Quels types de logiciels e-learning ?

9 Moyens de diffusion web

– Elearning sur le cloud ou le Saas ?

Modules LMS et LCMS

 

SOURCES ET INFORMATIONS :

–           Quelques étapes à franchir avant de construire sa plateforme -> http://www.academyofmine.com/best-wordpress-lms-plugins-2014/

–          Comment utiliser wordpress comme un LMS ->

–          Dossier: Les plateformes LMS sont-elles devenues incontournables ? -> http://exclusiverh.com/dossiers/les-plateformes-lms-sont-elles-devenues-incontournables.htm

–          eLearning et WordPress plugin : une révolution pour la formation en ligne ? -> http://fredericpierron.com/elearning-et-wordpress-plugin-une-revolution-pour-la-formation-en-ligne/

–          Quel standard choisir pour son projet e-Learning ? -> http://www.elearning-standard.com/fr/quel-standard-choisir-pour-son-projet-e-learning/

–          Répertoire de plateformes e-learning : à http://cursus.edu/institutions-formations-ressources/formation/13486/plates-formes-learning-formation-2015/

 

______________________________________________

N’hésitez pas à émettre des commentaires ou à restez abonner aux derniers articles.

Ce contenu a été publié dans Conseils media conseils, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6789 to the field below: