Le fichier screencast

fichier screencastLa taille de fichier screencast est importante. Le fichier projet et le fichier de sortie sont 2 notions à éclaircir. Notions de base, il est essentiel d’insister sur le sujet…Nous allons les comparer dans cet article.

 

J’ai toujours trouvé que c’était la comparaison était un des meilleurs moyens de présenter 2 notions. Le fichier screencast projet et le fichier de sortie représentent le projet global. Respectivement pour l’un, l’enregistrement et des fois le montage de notre vidéo et pour l’autre, la publication de la vidéo.

Enregistrer le fichier screencast

Le fichier screencast projet : est le fichier source. Pendant que vous travaillez, comme tout projet, il faut l’enregistrer. Un nom du fichier screencast va être crée et il faut préciser son dossier. Le fichier screencast va porter une certaine extention (*.xxx), convention pour les fichiers des logiciels. L’enregistrement du fichier screencast (le montage, la voix pour les cours, les scènes, les démonstrations, votre tutorial) est le fichier projet. Il est à garder absolument.

 

Le fichier screencast de sortie : Lors de la publication d’un projet, vous pouvez choisir de publier au format SWF, HTML5, PDF, AVI, MP4 / format H.264(meilleure petite taille de fichier), MOV, MP4, WMV, EXE, ASF, DVD, SVCD et VCD Can, etc.), format qui peut être lu facilement sur n’importe quelle site ou plateforme accepté par des sites vidéo populaires.

Mais à la différence du fichier screencast projet vous pouvez le recréer sans refournir un travail. C’est une coche qu’on sélectionne et le fichier est publié.

Tant que votre fichier source ou votre fichier projet est sous la main vous pouvez le réutiliser et le publiez encore sous le même fichier de sortie ou sous un autre fichier de sortie.

Un exemple : Le logiciel viewlet builder que j’utilise (logiciel de création de screencast produit des fichiers projet : *.qvb – comparé à Excel de Microsoft qui produit des fichiers : *.xls ou *.xlsx )

Avec mon fichier screencast projet *.qvb, viewlet builder me permet de publier des fichiers de sortie swf ou exe. Tant que j’ai mon fichier screencast (projet), je peux publier à nouveau autant de fois de fichier de sortie. Mais mon fichier screencast de sortie : *.swf, je peux l’enregistrer, faire une sauvegarde au lieu de le publier tout le temps. Ca demande d’ouvrir le logiciel, cibler le fichier en question et refaire une publication.

Par contre, le fichier projet perdu, c’est fini, vous ne pourrez plus refournir votre vidéo à youtube qui ne l’a plus.

 

Le fichier screencast : compatibilité du fichier

 

Le fichier projet ne pourra être ouvert ou lu qu’à partir du logiciel de screencasting. En d’autres termes, le fichier projet du logiciel Captiva nécessitera son logiciel pour le modifier. Si on essaye de l’ouvrir avec un autre logiciel de screencasting, ce ne sera pas possible.

Par contre une version supérieure du logiciel Captiva pourra ouvrir et éditer au besoin le fichier projet. Donc les fichiers projets en général, jusqu’à preuve du contraire demande le logiciel qui les a créé. Le fichier screencast projet d’un logiciel de screencasting n’est pas compatible avec un logiciel du même type.

Le fichier de sortie pourra être utilisé depuis un lecteur ou un navigateur (Internet Explorer, Chrome, Firefox, Safari, etc.). Ils lisent tous des fichiers de format de sortie *.swf

 

Avantage principal du fichier screencast

 

Le fichier projet du screencast est utile pour éditer le screencast, et le modifier.

 

Le fichier de sortie du screencast est utile pour choisir en taille du fichier final car il faut plus de temps pour les utilisateurs finaux pour télécharger des fichiers plus volumineux, en qualité, en portabilité (Exportez le format vidéo avec les réglages qui conviennent le mieux à votre sortie destinée sur youtube, à du streaming à partir d’une page Web, à des médias téléchargeables, à un stockage sur un disque, ou encore l’envoyer par mail ? bref, vous allez choisir le format de fichier de sortie approprié.

 

Contrôler la taille du fichier screencast

 

Le fichier screencast projet peut être contrôlé en :

  • créant des screencasts d’une durée de 10 minutes au plus
  • réduisant la résolution (pas trop faible non plus)
  • réduisant l’encodage du débit de la voix
  • réduisant les mouvements dans la vidéo (l’enregistrement des diapositives de présentation statiques donne une taille de fichier plus petit que l’enregistrement vidéo en direct (full).
  • Choisissant une zone d’enregistrement classique 800 x 600 qui est une de bonne taille pour les sites web, avant l’enregistrement de votre activité d’écran. (cf. – Re dimension de la vidéo ou d’un screencast)
  • Laissant un frame rate (images par seconde) à 15fps
  • Utilisant des fonctions de compressions contenues dans des logiciels de création de screencasts (tels Storyline Articulate, Articuler Studio, viewlet builder, lectora, Adobe Captivate, etc., sont des logiciels qui ont cette option.) Cette fonction vous permet de réduire la taille du fichier d’un ou de toutes les images dans votre présentation.
  • Même les bruits de fonds (acquis pend l’enregistrement) augmentent le fichier
  • …encore, par tellement de paramètres : voire mon article « un screencast de qualité »

Par exemple : un utilisateur du logiciel de screencasting screenflow disait qu’un fichier screencast de ce logiciel d’une durée de 30 minutes créait un fichier video d’au moins 5 GO. ;-(

Les outils de compression internes (options dans l’outil) ou externes, rendent certainement les fichiers plus petits, mais ces fonctions sont à utiliser avec modération. Lorsque des taux de compression sont proposés avec la compression (compression à 25%, 50%, 75%,etc.) ce n’est pas mal. Mais il faut garder à l’esprit qu’une compression peut nous faire perdre en qualité. Il faut trouver un équilibre.

Dans certains cas, il importe d’avoir une haute qualité de l’image, on le choisit et on sait que la taille du fichier sera impactée. Certains projets justifient d’avoir une haute qualité de la vidéo, qu’importe si le ficher screencast est gros, si ce n’est que pour une ou 2 vidéos.

Mais pour des productions régulières de cours vidéo, il faut gagner en taille de fichier. Pour le stockage, voire l’archivage.

 

Le fichier de sortie du screencast peut être contrôlé en :

  • Optant sur le bon choix du fichier de sortie. Car si le fichier projet ne doit pas être trop gros, vous pouvez déjà :
  • Sélectionner un petit format de fichier de sortie (*swf, MP4 / format H.264, etc.)

 

Recréer le fichier screencast

 

Le fichier screencast projet peut être modifié mais il peut être entièrement refait. C’est-à-dire refaire tout du début à la fin. Il arrive qu’un screencast de 10 min ait demandé un travail de 3 heures de temps, mais dans la réalisation, il a fallu près de 3 heures pour le créer. Il peut arriver d’être obliger de recréer entièrement un screencast pour une raison ou pour une autre. A ce moment là il faut le recréer, ça sera un autre « source ».

Le fichier de sortie du screencast, sans son fichier source peut exister. Mais si un jour, vous souhaitez le faire évoluer ou le modifier (ajouter ou supprimer des scènes ou des objets), vous ne pourrez pas le faire car il n’y aura plus « son source ».

 ________________________________

ARTICLES LIES

Un screencast de qualité 

–  Redimension d’un screencast

Les catégories de formats vidéos

Liste de 79 logiciels de screencastings

 

 

N’hésitez pas à émettre des commentaires ou à restez abonner aux derniers articles.

Ce contenu a été publié dans Conseils media conseils, Général, La Vidéo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 6947 to the field below: