elearning, apprentissage, vidéo

Elearning sur le Cloud ou le SaaS?



Filed under : Technologie

Elearning sur le Cloud

Que gagne un particulier ou une entreprise, à utiliser ces applications Elearning sur le Cloud ? Qui en sont vraiment les bénéficiaires directs, les utilisateurs, les entreprises ?

En mode SaaS, on a des logiciels de screencasting (Screenr, Webinaria, Capture Fox, ScreenOMatic, etc.) et des LMS pour l’apprentissage en ligne. Que soit pour des formateurs, consultants, conférenciers, etc., ayant besoin de jouer des présentations projetées sur écran devant un public ou l’exécution d’un cours. 

Le but de l’article n’est pas de rentrer dans des explications techniques de toutes ces technologies (SaaS, Cloud, virtualisation, mutualisation, etc.), mais d’avoir une approche assez simple de tous ces concepts. On va garder le même esprit que celui des autres articles de ce blog, qui est celui d’informer avec des termes assez simples.

 

Opportunité de l’elearning avec SaaS

 

Comme certains ont dû le remarquer, une application (logiciel de screencasting) en mode SaaS ne demande aucune installation, le principe de l’elearning est basé sur un accès à l’inscription. La durée d’utilisation (engagement) n’existe pas. Pour les applications payantes, on ne paie que ce que l’on consomme.

Pour un LMS en mode SaaS,  le principe est le même. Ensuite il repose sur un abonnement en fonction du nombre d’utilisateurs: le LMS est comme une application qui prend la forme d’un service. Les services sont personnalisés avec un tarif à l’usage. Une entreprise qui souhaite diffuser rapidement ses formations e-learning optera naturellement pour du SaaS, qui garantit des délais d’implémentation réduits.

Le mode SaaS est une opportunité pour les entreprises ayant peu de ressources informatiques :

  • Réduction de coûts de maintenance ;
  • Bénéfice pour les acteurs de se concentrer sur des aspects métier ;
  • Gain de mise à jour automatique transparente, avec accord de l’utilisateur s’il souhaite ou non les utiliser dans son projet.

 

Qu’est ce que le Cloud Computing?

 

D’après Stuart Campbell, directeur du développement logiciel, « le cloud computing (aussi appelé «Software as a Service» ou «SaaS»). Il s’agit d’orienter des terminaux informatiques, des ordinateurs portables ou des machines principalement (ou uniquement) vers des applications s’exécutant sur des serveurs “à un certain endroit sur le Web”. Par exemple, au lieu d’utiliser Word à partir du disque dur d’un ordinateur portable, vous lancerez une copie du programme (à partir duquel vous accédez via un navigateur) qui vit sur un serveur distant … et peut-être même enregistrer vos documents là-bas “dans un nuage” »

Définition du Cloud Computing

Le cloud computing est un terme général pour tout ce qui concerne la prestation des services hébergés sur Internet.

Le Cloud computing se compose de trois couches correspondant à des modèles de service :

 

Composition du Cloud Computing

 

Infrastructure as a Service (IaaS)

Le IaaS regroupe des services d’infrastructure. C’est la capacité à fournir des infrastructures de calcul, stockage, réseau, systèmes, sur lesquelles un utilisateur ou une entreprise exécute ses applications, systèmes d’exploitation, environnement d’exécution.

Les clients paient généralement uniquement ce qu’ils consomment.

Objectif : Le consommateur (souvent administrateur système) n’a pas à se préoccuper à contrôler l’infrastructure physique du cloud, mais peut gérer un contrôle sur les systèmes d’exploitation, le stockage, les applications déployées et le contrôle éventuellement limité de composants de réseaux sélectionnés.

L’entreprise y gagne quoi à louer ce genre de services ?  Il offre un ensemble bien défini de services, qui sont perçus par les clients d’avoir une capacité illimitée, une disponibilité permanente, une grande flexibilité et un meilleur rapport coût-efficacité. Le consommateur prend la responsabilité de configuration et le fonctionnement du système d’exploitation.

 

Plate-forme en tant que service (PaaS)

Le PaaS regroupe les services de la Plateforme, c’est une forme de location de matériel, de systèmes d’exploitation et de capacité du réseau sur Internet.

Les services sont représentées par des plateformes de développement pour lesquels l’outil de développement lui-même est hébergé dans le cloud et accessible via un navigateur (internet exploreur, Google chrome, mozilla, safari, opéra, etc.). Les développeurs peuvent concevoir  des applications Web sans installer tous les outils sur leur ordinateur.

Objectif : Ces services PaaS sont censés écarter les préoccupations des développeurs qui ne veulent pas se soucier de la gestion des serveurs, de la manière de stocker et de sauvegarder des données lors de la conception de leurs applications. Ils veulent juste écrire tranquillement leur ligne de code, tester l’application, lancez l’application, et être capable de faire continuellement des changements pour corriger les bugs.

Le logiciel en tant que service (SaaS)

Le SaaS un logiciel enregistré sur le web « dans les nuages » à partir duquel ce que vous stockez l’est sur le site de l’hébergeur mais les données d’utilisateur sont toujours disponibles à n’importe quel moment.

C’est la partie utilisée par les utilisateurs finaux. Depuis son PC, sa tablette, son téléphone ou autre accès, l’utilisateur à partir de son navigateur saisit une adresse internet, accède via un login et mot de passe à son application (d’où il s’est inscrit au préalable).

L’utilisateur sait où se trouve son application elearning (SaaS) et ignore sur quel serveur (IaaS) elle est installée), de même qu’il ignore comment l’application a été conçu (quel langage de développement a été utilisé) (PaaS) ….et c’est normal il n’a pas besoin de le savoir. Son application marche, ce qui est le plus important. C’est tout ces modèles de services qui va constituer notre Elearning sur le Cloud.

L’utilisateur est identifié à la connexion, et son application est accessible et disponible de n’importe quel endroit où il se trouve géographiquement. Les données sont stockées (IaaS) « quelque part dans les nuages ».

Objectif : Ces services SaaS sont censés écarter les préoccupations des utilisateurs qui sont souvent des formateurs, qui ne veulent pas se soucier du pourquoi il y a dysfonctionnement de leur application de création de cours elearning (documents, vidéos, poadcasts, slidecasts, quizz, etc.). Ils veulent surtout dépendre de moins en moins d’un service informatique. qui à tendance à ne pas les dépanner assez vite  ;-). Ils veulent juste se concentrer sur la conception de leurs cours. Le modèle Saas leur convient très bien, ….et l’Elearning sur le Cloud?

cloud elearning

Elearning sur le Cloud ? Quelques identifications de ce besoin

 

Les Systèmes E-learning traditionnels consomment  d’énormes ressources matérielles et logicielles. Autant du côté des particuliers le besoin ne se fait pas trop sentir ; autant du coté des entreprises consommatrices  de Systèmes E-learning ou des fournisseurs de ces solutions, certains besoins s’identifient.

De par cette identifications de besoin, on comprend pourquoi passer notre Elearning sur le Cloud par exemple. Pour des entreprises déjà en SaaS, c’est plutôt le besoin des autres composants constituant le Cloud (IaaS et PaaS) qui motive cette démarche.

Dans le point précédent on a vu que le mode SaaS est un composant du Cloud.

Le cloud offre de nombreux avantages pour ceux souhaitant externaliser tout ou partie de leur infrastructure informatique. Quelques raisons qui motivent les entreprises à passer à  passer leur Elearning sur le Cloud :

  • Pour de nombreuses entreprises, ne disposant pas de service informatique ou de ressources pour développer ce service, ils ne peuvent gérer des ordinateurs qui plantent souvent, améliorer des logiciels existants ou assurer la sécurité des appareils. Ces entreprises ont besoin d’externaliser souvent une partie de leurs besoins informatiques. Ils ont besoin du cloud (Modèle IaaS).  Cette externalisation écarte la gestion des aspects techniques qu’on laisse aux fournisseurs et permet de réduire les coûts de maintenance et d’exploitation.

 

  • Posséder un LMS avec plusieurs licences à acheter dans la gestion peut être coûteux rien qu’avec le prix de la licence. Un exemple : le fournisseur propose des forfaits de 50 ou 100 utilisateurs, mais vous n’êtes que 55 employés. A ce moment là, il y a un besoin de notre LMS par exemple dans le cloud. Le principe de l’Elearning sur le Cloud ou le Saas repose sur le principe d’un abonnement en fonction du nombre d’utilisateurs. Sur le cloud en mode Saas, l’abonnement concernera 55 utilisateurs. Cette formule à la consommation permet de maitriser le budget. On passe sur un mode de paiement à l’usage, en fonction de ce que l’on consomme.

 

  • Employer des compétences élevées et rares ou dépenser à former des employés en formation technique nécessite des moyens nécessaires. On peut avoir besoin du cloud car les fournisseurs cloud détiennent ces compétences pour administrer les applications (mise à jour des applications et déploiement des dernières versions)  ou infrastructures.

 

  • etc…

Services sur le Cloud : Quelques Avantages

 

Il y a de nombreux avantages à utiliser les services du cloud, en résumé, le cloud computing offre aux artisans et aux particuliers grâce à un concept informatique de décentralisation des espaces de stockage et à et mutualisation des ressources informatiques permettent :

  • de diminuer des frais d’acquisition et d’entretien des parcs informatiques ;
  • de libérer de grands volumes de stockage sur les disques durs ;
  • d’effectuer des économies, notamment grâce à la mutualisation des services sur un grand nombre de clients ;
  • de l’évolutivité, grâce au principe de la virtualisation. Cette élasticité du nuage permet de fournir des services évolutifs et peut permettre de supporter des montées en charge. La virtualisation consiste à faire fonctionner plusieurs systèmes, serveurs ou applications, sur un même serveur physique. Les entreprises ne sont plus obligées d’acheter un serveur physique pour chaque application, de même on peut installer plusieurs systèmes (Windows, Linux) sur une même machine.
  • de profiter de mises à jour logicielles régulières et automatiques ;
  • de bénéficier d’une très grande flexibilité en termes d’utilisation de bande passante ;
  • de payer uniquement les services consommés …

 

Avantages de Solutions Elearning sur le Cloud :

 

  • Flexibilité du dimensionnement (Une entreprise, un organisme de formation peut commencer l’utilisation du LMS avec des fonctions basiques, puis étendre l’utilisation du Cloud au fil de ses besoins.
  • Accessibilité et haute disponibilité ;
  • Garantie des évolutions du LMS,  des outils auteur et des contenus (le client dispose à tout moment de la dernière version)
  • Démarrage opérationnel en quelques heures sans aucun investissement matériel et avec une possibilité d’évolution illimitée.
  • Maîtrise des coûts ;
  • Mutualisation des ressources ;
  • Garantie d’une solution toujours adaptée à sa problématique
  • Gestion multiples centaines d’apprenants avec une tarification par tranches d’utilisateurs actifs.Vous ne payez que pour les apprenants actifs et pouvez passer facilement d’une tranche à l’autre en fonction de vos besoins.
  • Compatibilité avec les normes elearning AICC Scorm et Tin-Can, catalogue de modules de formation intégré, multilingue, compatibilité smartphones et tablettes (iPhone, iPad, Android, Windows Phone…), signature unique, commerce électronique ou encore synchronisation réseaux sociaux.
  • Compatibilité avec les supports versions mobiles pour les tablettes et smartphones et peut s’interfacer avec les principaux logiciels du marché, dont SAP, Salesforce, Google Apps, Webex etc….
  • Accès à toutes vos données en tout temps. Les fonctions de collaboration d’un système elearning deviennent fluides. L’elearning sur le cloud permet cela. Exemple : Adobe Creative Cloud et Google Docs permettent de partager, de visualiser et éditer de manière collaborative en temps réel.

 

Elearning sur le Cloud : Quelques entreprises fournisseurs de cloud

 

  • AMAZON, CITRIX, ITS,INTEGRA, GANDI, ASPSERVEUR, IKOULA, GOOGLE, HP, IBM, INTEL, INTRINSEC OVH, REDHAT, VMWARE, SFR BUSINESS TEAM ….
  • ONLINEFORMAPRO acteur à proposer une solution Cloud Computing permettant d’accéder  à toutes les composantes d’une solution e-learning via une simple connexion Internet.
  • DOCEBO  solution LMS distribuée par Netopen

 

Sources de l’article Elearning sur le Cloud ou Saas  :

Si vous voulez en savoir plus:

Les risques du cloud : http://www.economie-numerique.com/page/27/

Avantages et inconvénients du cloud : http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/high-tech-medias/informatiques/221142378/migration-vers-cloud-avantages-et-incon

 

_________________________

N’hésitez pas à émettre des commentaires ou à restez abonner aux derniers articles.

 

no fee SEOpressor a free plugin for wordpress for everybody.

3 Responses to “Elearning sur le Cloud ou le SaaS?”

  1. Appreciating the hard work you put into your blog
    and detailed information you offer. It’s nice
    to come across a blog every once in a while that isn’t the
    same outdated rehashed information. Excellent read! I’ve saved your site and I’m adding
    your RSS feeds to my Google account.
    Pipedigital.com recently posted..Pipedigital.comMy Profile

  2. Merci au blog : http://www.learnyup.fr d’avoir apprécié cet article. (
    http://www.learnyup.fr/index.php/blog-de-learny-up/211-elearning-sur-le-cloud-ou-le-saas ). Ca nous encourage à continuer à publier des articles.
    nadysil de reussirsaformationvideo recently posted..L’e-learning exploité par des solutions open source, LMS, MMS, WordPress, Saas ?My Profile

RSS feed for comments on this post.

Leave a reply


*

CommentLuv badge