elearning, apprentissage, vidéo

9 manières de rendre son screencast interactif



screencast interactif

Un screencast n’est pas nécessairement interactif. Des effets d’animation ne sont pas essentiels pour rendre un screencast interactif…

En dehors des commandes de lecture sur lesquelles on peut intervenir : telles sur les commandes de lecture (pause, avance, reculer) ; on ne peut pas interagir avec ces éléments de lecture. 

Types de screencasts : passifs ou actifs ?

Certains screencasts (la majorité) sont généralement passifs (guide d’utilisation, documentaire, etc.), présentés comme des vidéos courtes au travers desquelles l’utilisateur visionne la vidéo jusqu’à la fin, et/ou peut la rejouer dans tous les sens. Nous reviendront sur les types de screencasts dans un autre article.

D’autres intègrent des simulations (telle la démonstration d’utilisation d’un logiciel) de tâches logicielles faisant participer l’apprenant en lui permettent de pratiquer sans avoir à quitter le screencast et d’utiliser l’application en réelle. Les tâches simulées sont intégrées dans les screencasts. Ce type de screencast est un screencast actif ou screencast interactif qui se résume en un screencast pédagogique (exemple : https://www.youtube.com/watch?v=FY6yhBfJxng). Ce cours est de Loïc Crampon & Julien Duquennoy enseignants chercheurs à L’Institut Polytechnique La Salle Beauvais proposent un screencast pédagogique qui ouvre sur un sommaire cliquable.

Pourquoi rendre un screencast interactif ?

Un screencast interactif dépasse la limite d’une vidéo qu’on visionne de bout en bout, car  il transmet l’information tout en étant incitant l’apprenant à réagir à la vidéo qu’il vient de visionner. Un espace de collaboration sera des fois utilisé (wikis, forum, etc.) après le screencast visionné pour les retours de l’apprenant.

S’il faut faire participer les apprenants et afin que ces derniers ne restent pas passifs en regardant la vidéo, il faut rendre un screencast interactif. C’est le seul moyen si l’on veut être sûr du message qu’on transmet à travers son screencast. Cela permet d’augmenter la participation et la motivation des apprenants.

Quels types de logiciels pour rendre un screencast interactif

Pour rendre un screencast interactif, il suffit soit :

  1. D’utiliser un logiciel screencasting réalisant des démos et simulations de logiciels professionnels (Ce sont plutôt des logiciels de simulation qui guident l’apprenant, en les faisant essayer des fonctions ou cliquer sur des choix (images, liens, boutons, etc.) dans un environnement de logiciels d’application simulée. Ce sont des outils qui font plus que la capture d’écran ou d’enregistrement d’écran. Tels Adobe Captivate ou ActivePresenter, etc. Camtasia Studio,  sont tous des outils de capture d’écran qui, regorgent de fonctionnalités incluant la possibilité d’insérer automatiquement des composants générant de l’interactivité en fonction des actions de l’utilisateur.… Les  logiciels de screencasting permettent à chacun de créer des tutoriels de capture vidéos d’écrans interactifs (démonstrations).
  2.  Le 2ème moyen est d’utiliser des logiciels de screencasting qui sont de tous publics qui possèdent des fonctions qui permettent de rendre un screencast interactif en y ajoutant des éléments qui permettent l’interactivité.

Comment se présente cette interaction ?

Le principe est assez simple, celui qui créé son screencast, et y ajoute par la suite différents éléments interactifs. C’est l’outil qui propose particulièrement d’intégrer ces éléments (bien sûr tous les logiciels ne proposent pas tous les mêmes éléments permettant de rendre un screencast interactif).

Techniquement, lorsque l’apprenant visionne le screencast, l’interaction va se faire au travers de l’intervention de l’apprenant pendant le déroulement de la vidéo, parce que vous auriez prévu dans votre screencast des effets qui permettent l’interactivité avec votre vidéo.

L’intervention de l’apprenant se fera soit :

  • Par le clic de la souris,
  • Par le doigt sur l’écran tactile d’un screencast créé depuis un logiciel de screencasting compatible sur tablette…
  • Par le glisser-déplacer de la souris
  • Et sûrement un jour par la voix de l’apprenant qui devra répondre à une question au choix par exemple (les avancées de la technologie ;-)

Quelques éléments pour rendre votre screencast interactif

Vous pouvez par exemple :

1.-Ajouter une annotation sur la vidéo

C’est un procédé qui permet d’annoter  une partie de votre vidéo. Cette partie annotée peut être un lien hypertexte qui redirige l’apprenant vers l’information que vous ciblez ou vers d’autres vidéos ou sites web.

L’annotation fait partie des composants possibles à insérer. Il en existe d’autres (tels : survol animé, texte, son, formes, légendes, des boutons d’annotation, images animées, etc.)

Conseil : N’insérer pas trop d’animations, garder l’objectif du but à atteindre (rendre juste votre screencast interactif, que votre contenu fasse participer l’utilisateur ou l’apprenant).

2. -Ajouter un lien vidéo

C’est un procédé qui permet de créer une zone cliquable de n’importe quelle partie de votre vidéo vers d’autres ressources (vidéos, présentations, fichiers, cartes, images, etc.). Ces zones cliquables peuvent être des questions au choix.

3.-Ajouter un bouton

Des boutons peuvent être ajoutés à une vidéo. A ces boutons, on peut lier l’évènement du clic du bouton à des pages Web ou à une autre vidéo par exemple.

4.-Gérer des quiz

Evaluer des connaissances ou cibler l’attention de l’apprenant en élaborant un quiz (ex: questions à choix multiples) au milieu d’un screencast incite l’interactivité de l’apprenant.

5.-Ajouter des simulations d’applications

Avec le logiciel adéquat on peut tout faire, tel que créer des démonstrations de produits didacticiels en haute définition, des simulations d’applications interactives.

6.-Ajoutez des Médias interactifs

Vous pouvez importer des présentations PowerPoint et ajoutez des médias interactifs tels que Youtube, vidéo’S, Slideshare-présentations, Twitter (Encouragez les étudiants en temps réel en sélectionnant une partie d’un cours et en tweetant une question sur cette partie rend votre screencast interactif.

7.-Ajoutez des Composants de type glisser-déposer

Agrémentez vos contenus e-learning de jeux, questionnaires et modules de formation par un composant de type glisser-déplacer, fonctionnant sur poste de travail et/ou iPad. Ajoutez des commentaires audio en réponse aux actions de glisser-déplacer des utilisateurs.

8.-Intégrer une navigation web intégrée ou une image

Ajoutez des images à partir de la bibliothèque du logiciel.

Vous pouvez même insérer un navigateur Web entièrement fonctionnel sur une diapositive. Insérer une ligne de texte dans l’adresse web du navigateur et valider. Utilisez la fenêtre du navigateur pour démontrer et mettre en valeur le contenu sur une page Web lors de votre screencast.

9.-Ajouter des hotspots interactifs :

Les hotspots sont des zones sensibles que l’on créé sur des photos, vidéos, images, etc. C’est en fait charger une vidéo de son choix et de cliquer aux endroits où l’on souhaite établir une zone sensible, zone cliquable qui permettront de se déplacer d’une image ou d’une scène de vidéo à une autre !

Les hotspots ont également un rôle si l’on veut rendre un screencast interactif. Ils permettent d’interagir avec les différents écrans, ou différentes scènes d’une vidéo tels que :

  • passer d’un écran à un autre avec une transition presque cinématographique ;
  • orienter l’apprenant vers une nouvelle fenêtre du navigateur
  • créer des zones sensibles de la vidéo qui permettent la mobilité d’un objet avec votre souris.

 

Conclusion : En définitif, ce qu’il faut savoir sur le screencast interactif :

 

  • Il s’adresse souvent plus à un public qui n’est pas novice au contenu de la formation. Le screencast interactif est en renfort  d’un cours existant reçu de la formation traditionnelle (en classe par exemple). Le screencast n’est qu’un outil de diffusion de la formation.
  • Il faut souligner que le screencast interactif n’entre pas en action pour évincer la formation traditionnelle. Les centres de formations ou les classes favoriseront toujours ce que l’apprentissage en ligne n’apporte pas : “le social interactif”, le savoir être, le développement de soi en société…..
  • L’idéal des cas, est celui du blended learning (mixage des avantages du e-learning et de la formation en classe), méthode de plus en plus éprouvée qui produit de meilleurs résultats.

 

  • Il convient pour l’apprentissage en ligne, d’utiliser une variété de types de communication pour augmenter l’interactivité des apprenants. En dehors du screencast interactif, d’autres moyens peuvent être utilisés tels : des réunions synchrones de classe, en tête-à-tête réunions virtuelles, e-mails, blogs, forums de discussion asynchrones, podcasts, wikis… -

 

_________________________

N’hésitez pas à émettre des commentaires ou à restez abonner aux derniers articles.

Managing a blog wasn't simpler with a wordpress plugin.

18 Responses to “9 manières de rendre son screencast interactif”

  1. Lea says:

    D’autant qu’avec les téléphones portables et autre mails on est constamment distrait, le fait de disposer d’un screencast interactif permet de mieux capter l’attention du spectacteur, qui devient alors un acteur, peut on parler de “spectacteur” ?
    Lea recently posted..un tracteur d’occasion ocazooMy Profile

    • Nadysil says:

      Ce que vous soulignez Lea est très important : “l’attention du spectateur”
      Susciter l’attention du spectateur est une des raisons de l’utilité de l’interactivité pour bien s’assurer de la compréhension de l’utilisateur…

RSS feed for comments on this post.

Leave a reply


*

CommentLuv badge